• Sion : Trône du Messie « IHVH Sauve » !

    Sion : Trône du Messie « IHVH Sauve » !

    Par l’étude des Livres des prophètes Daniel (Élohim le Créateur) et Jean (« IHVH Sauve » le Messie), nous avons compris, donc, acquis la certitude, de la chute ferme et définitive de tout l’ensemble du christianisme, de toutes les religions aussi !

    Pourvu, ou, à condition, que nous ayons réalisé ce travail « personnel », ces études « ludiques » qui conduisent au Royaume, après acceptation du Témoignage prophétique, bien sûr !

    Ses 2 prophéties sont destinées à réveiller, de leur torpeur religieuse, le « judaïsme » et le « christianisme », des religions qui n’étaient pas dans le Plan du Très-Haut, ni dans Celui du Messie.

    En effet, Ses 2 témoins sont issus des 2 parties de la Parole, que les religieux ont séparée contre le Gré du Maître, qui tient leur existence dans Sa Main, (Livre du Tanahk ou 1er oint et Livre de la Délivrance ou 2ème oint).

    Pour ceux et celles, qui ont creusé Ses révélations, bravant toutes les tentations de Satan de renoncer à cette étude, « IHVH Sauve » le Messie leur a démontré, point par point, toutes les Subtilités, toutes les Vérités, et toutes les « Perles », essentielles (Les Sens, Elles !), pour construire, sur du Roc, leur Salut !

    Celles-ci, dans une douce et solide Harmonie, dirigée par le Créateur, avec au Programme, deux chaînes prophétiques, un code prophétique et un décryptage, par la Parole seule, donc, des certitudes qui ne peuvent que conduire la créature, au Royaume du Père !

    À partir du moment, où le christianisme a persisté à ne pas observer les Ordonnances et Préceptes du Maître, il ne faut pas s’étonner alors, que Ce Dernier, qui est aussi le Premier, s’en soit écarté.

    Et ceci, dès le départ, Il lui a donné du temps afin qu’il se repente, et, il ne veut pas se repentir.

    Ce « christianisme », dans son ensemble, va, bientôt, subir la Colère du Tout-Puissant, pour avoir mené des myriades de myriades d’hommes, femmes, enfants et vieillards à la « mort éternelle ». (Daniel 11 : 40-45).

    L’histoire du christianisme a commencé, quelques 18 siècles en arrière, une religion, comme son nom l’indique, fondée par des hommes païens, ici, d’origine « gréco-romaine » !

    Tout ce qui est « religion », a été créé, par des personnes qui n’avaient, comme seul but, un moyen artificieux, pour gagner de l’argent facile, et une gloire bien orgueilleuse !

    Les religions sont, un « amer » mélange, d’un peu de « Sacré », et, d’un trop plein de « profane », le tout, agrémenté de préceptes et commandements d’hommes, pour le plus grand bonheur de Satan !

    Cette désignation a été donnée par les païens grecs mêmes (pléonasme !), de la fin de l’époque primitive de l’Alliance renouvelée !

    Aujourd’hui, ce qualificatif sied parfaitement à cette dénomination, à cause du « pur paganisme », qui règne chez toutes ces obédiences chrétiennes.

    Par la compréhension de cette prophétie, nous ne pouvons pas, ou plus, nous réclamer « chrétien », si toutefois, le croyant devait encore se revendiquer de cette étiquette, d’origine païenne ! Pas plus maintenant qu’hier !

    Nous savons que ceux qui s’estampillent d’étiquettes religieuses, sont des « marchands de la terre », des « marchands de l’amer » ! (Rév-13).

    Le salut vient des « hébreux » et non des « grecs » !

    L’homme a toujours eu, ce besoin d’étiqueter les choses, ceci, afin de montrer sa différence, son orgueil aussi, à son prochain : le Païen.

    C’est un besoin vital, pour celui qui se perd, de se sentir supérieur aux autres.

    Pourquoi ne pas se nommer tout simplement « serviteur », « servante », avec pour unique et permanent but, de « rechercher la Vérité » ?

    La Parole et l’histoire ne font qu’une !

    Dès le premier siècle, un épisode dramatique, et aux conséquences perpétuelles, concernant l’alliance renouvelée, est passé inaperçu !

    Un schisme a eu lieu en son sein, cela, vers le début du 2ème siècle, par l’influence de dignitaires ou de prêtres païens, issus de l’empire romain, sous couvert de religion, et sous le prétexte d’une paix durable.

    Ce qui se cache derrière le « christianisme » !

    Une grande partie des croyants s’est, progressivement, tournée vers « l’idolâtrie romaine » impériale, puis papale.

    Ainsi, 2 parties sont devenues distinctes l’une de l’autre, formant entre elles, un gouffre, de plus en plus large, au fil des années qui passèrent.

    L’une, continuant à garder les 10 Paroles du Créateur, tout en reconnaissant le Témoignage du Messie.

    L’autre prenant, petit à petit, une orientation païenne, bien plus encore, faisant entrer « le culte païen dans le sacré » !

    Après 321 de notre ère, la chose devient effective, un « reste » (alliance renouvelée) brave les outrages et les persécutions, mais garde la foi en la Parole, qui est la Vérité.

    Ce « reste » souffre alors, de l’entité naissante appelé « christianisme ».

    Ce dernier tente de le réduire à néant ! Ceci, sous la conduite d’un Satan, bien décidé à nuire à l’œuvre du Créateur, et par l’intermédiaire, dans un premier temps, de la Rome impériale, puis, dans un second temps, de la Rome papale.

    Plus tard, le protestantisme, dans un premier temps béni, finit par rejoindre les « profondeurs de Satan », qui représentent, cette Rome papale, gardienne du 1er jour ou dimanche païen, ceci, suite au criblage de 1844.

    « In god, we trust » ! Dixit, le protestantisme.

    Le christianisme est une véritable supercherie, derrière lequel se cachent, des « soi-disant amoureux » d’Israël.

    En fait, et depuis la fin de la 2ème guerre mondiale, ce « christianisme » pousse l’islam et les musulmans, à combattre « l’état hébreu », afin qu’il puisse prendre le contrôle du « plus beau des pays », il l’espèrera, après le dernier conflit (6ème trompette ou shofar), qui vient sur cette terre !

    Depuis 1600 années environ, et, par l’envoi de Ses serviteurs, l’Adon « IHVH Sauve », a toujours mis en garde ce christianisme païen (pléonasme !), par l’envoi de châtiments, qui, cependant, ne l’ont pas fait changer d’un iota !

    Ce « christianisme » a subi, de la part du Souffle Saint, plusieurs malheurs par « 5 shofar » (déjà 5 trompettes accomplies !), Il lui a donné « une puissance d’égarement, pour que cette religion croit au mensonge », puis, Il l’a livré au prince de « l’abîme » : Satan (Rév-9).

    C’est une bonne chose qu’il en soit ainsi, pour les enfants du Créateur, et pour Son Oint « IHVH Sauve », car la confusion entretient le mal !

    Il n’y a qu’un seul Salut, celui qui vient des hébreux !

    « Ceux qui ont « avalé » le « Petit Livre Ouvert », suivent partout, l’Agneau où Il va ! » Rév. 14-4).

    Heureusement, cette chose s’est réalisée en 1994, dans l’indifférence totale de cette organisation et des chrétiens qui la composent, pour le plus grand malheur de tous ceux et celles qui demeurent dans ces « églises babyloniennes ». Mince ! Encore un pléonasme !.

    Attention ! Le christianisme n’est plus, d’ailleurs, l’a-t-il été un jour ?

    C’est par votre conviction, que vous ferez la part des choses, pour avoir la réponse à cette question, par le Souffle Seul, qui est aussi, dans Ses 2 prophètes !

    Par contre, les créatures qui séjournent à l’intérieur de ces « églises » sont, pour l’instant, encore vivantes spirituellement, elles le seront, qu’à la seule condition, de sortir de cette « Babylone » !

    C’est la première étape dans un premier temps !

    Le Salut a été mis devant chacun de nous, avec, autant d’étapes à franchir afin d’être purifiés, rappelons les :

    1- la reconnaissance et la mise en pratique de Sa Loi Céleste ou Torah.

    2- La reconnaissance du Messie hébreu, et non, grec.

    3- L’étude des prophéties par le témoignage de Sa « Délivrance ».

    4- Le changement ou la transformation du caractère, consécutif à l’acceptation des 3 principes ci-dessus.

    La vie, pour le Salut, est jalonnée d’autant d’étapes à franchir, souvent, nous croyons être arrivés au terme de la connaissance de Sa Volonté, et de la réforme du caractère qui va avec, il n’en est rien en réalité !

    Tout au long des 2000 ans qui ont suivi ce Témoignage de la Délivrance, l’Adon « IHVH Sauve » a su garder un « reste » fidèle, dans l’ombre.

    Il s’est, à chaque fois, pris d’affection pour « Ses faibles troupeaux », ces « débris », qui, Le représentent dans les nations : Son Alliance renouvelée.

    Ce « reste » a, un premier point commun, avec les israélites, il a été persécuté !

    Les chrétiens, depuis 321, et l’abandon du Shabbat, ont :

    1/ privilégié l’amour fraternel à l’Amour d’En-Haut !

    2/ écouté les hommes influents des « églises » au détriment des prophètes de la Parole, et le Premier d’entre eux, le Messie « IHVH Sauve » !

    3/ pratiqué une lecture superficielle, au lieu d’une étude, persévérante, solennelle et creusée, de la Parole sainte.

    4/ cultivé le mensonge, au détriment de la Vérité.

    5/ adoré la créature au lieu du Créateur.

    Ainsi, pendant 1600 ans environ, une minorité d’enfants de l’Alliance renouvelée (Éfraïm), vit au milieu d’une grande majorité de chrétiens.

    Sans attendre la chute de cette « Babylone », les « débris » d’Éfraïm sont revenus, progressivement, à la source de la vie, profitant des criblages des 7 époques ou 7 assemblées, pour revenir à la lumière, à la Volonté du Maître.

    Ils ont, toujours, vécu en dehors du « christianisme », contrôlé par Satan.

    Un séjour dans le « désert » est toujours utile, pour que le Tout-Puissant puisse parler à nos cœurs, pour que nous puissions faire « retour », pour se remettre en cause, pour analyser toute chose.

    Puis, l’assistance du Maître se faisant, une nouvelle voie a été donnée, ou plutôt un retour à la racine « hébreu », a été mis, au grand jour, par notre Élohim.

    Un « retour » qui passe « obligatoirement », par l’acceptation de Ses 2 Révélations (Daniel et Jean) !

    Le Témoignage prophétique : Unique Moyen de sauver sa vie !

    Ce « retour » n’a été possible, qu’à partir de la chute effective, par le Témoignage prophétique, du « christianisme » en « 1994 » !

    Il est évident qu’il ne fallait pas se détourner de cette racine, cette racine, d’où étaient sortis, les premiers juifs, mués en « hébreux », lors des premiers temps du renouvellement de Sa Qéhila (assemblée).

    La Révélation d’Ézéchiel, chapitre 38 et 39, décryptée dans la foulée, a mis, en lumière, cette évidence.

    Cette traduction montre 2 « rois du nord » ou « Gog et Magog », en conflit contre Israël soit, le type et antitype, 2 moyens par Satan, pour en finir, une bonne fois pour toute, avec le Peuple du Tout-Puissant Créateur et de Son Oint « IHVH Sauve » !

    D’une part, l’alliance russo-musulmane et d’autre part, la coalition protestante américaine-papale (voir décryptage de Daniel et Révélation).

    La protection du Maître, envers un tiers du peuple hébreu, se fait jour, à la compréhension de l’étude d’Ézéchiel, mais pas seulement !

    Des révélations d’Esaïe, Jérémie, Zacharie, Joël, en autres, convergent dans le même sens.

    Du fait, c’est tout naturellement vers les « hébreux », qu’il faille, désormais se tourner, pour ce qui concerne les « débris » des nations.

    La bénédiction est revenue vers eux (1 pour 1000), cela, pour cause d’incrédulité, et suite, au déracinement de l’olivier sauvage (christianisme).

    Là encore, nous parlons pour le faible « reste » des peuples de la terre.

    Nous voyons que le manque d’Amour de la Vérité peut se payer très cher, le mépris des prophéties ne peut conduire, qu’à une impasse !

    Pour ce qui est du christianisme, ce ne sont pas les hommes qui le condamnent, c’est la Parole du Maître !

    Et le fait que la condamnation du Messie « IHVH Sauve » soit tombée sur celui-ci, est due à trois choses :

    1- L’abandon de la Loi Parfaite du Créateur.

    2- L’indifférence vis-à-vis du Témoignage de la Délivrance du Messie.

    3- Le péché contre le Souffle Saint, en est, la conséquence, celle de la chute du « christianisme » !

    Nous sommes tous passés par là, mais quelques uns ont su réagir en se faisant violence, en entreprenant, une étude sérieuse et conduite de la Parole prophétique, dans l’humilité, dans l’effacement et le désintéressement de soi, avec une soif énorme, de comprendre les choses qui doivent arriver bientôt.

    Puis, l’Adon a dirigé le cœur sur l’étude de l’entité « Éfraïm », cette entité symbolique, caractérise les rachetés de « cœur », issus de la « racine hébreu » des nations.

    Ce sont ceux, qui sont sortis ou qui sortiront de « Babylone ».

    Derrière cette dernière identité, se cache la « Rome papale », révélée dans les prophéties de Daniel et de Jean.

    Ainsi, à la manière d’une « pieuvre », elle a su étendre, ses « tentacules », sur tout ce qui se meut sur la terre, tant civil que religieux, en dehors de l’état hébreu, quoique ! Plus maintenant !

    Dans un temps de paix, et, sous la conduite de son maître : Satan (Amalek), elle a su séduire la presque totalité des croyants de l’époque (538-1798), elle le fait encore aujourd’hui, avec un taux de réussite extraordinaire, par la séduction, par un « jour marqué de la bête : le dimanche, 1er jour de la semaine ».

    Ainsi, ceux qui sont sortis du milieu d’elle, forment aujourd’hui le « reste », symbolique, des « nations » (Éfraïm), mais sachons que celui-ci sera, à son tour, éprouvé et épuré, car il ne suffit pas seulement de s’écarter, physiquement, de Babylone.

    En effet, beaucoup sont sortis des « églises » en apparence, mais ils ont gardé les « racines amères » issues de ce maudit « christianisme », et de ses excroissances, les juifs messianiques en font partie, hélas pour eux, ces mêmes, se considèrent comme des « sauvés » !

    Ainsi, ces païens continuent à nommer leur messie, « jésus-christ », le Créateur Élohim, « Dieu », le 1er oint et le 2ème oint, « l’ancien et le nouveau testament », cela porte un nom : c’est la théorie du remplacement, le « christianisme » à la sauce amère, « gréco romaine » !

    La chute du christianisme est due à sa suffisance, au mépris même des Révélations, à sa présomption de foi, et de salut, à sa calomnie envers les juifs et leur Parole.

    Depuis 321, le paganisme a pris de plus en plus de place chez les chrétiens (Noël, Toussaint, calendrier faussé, sainte cène hebdomadaire, commandements d’homme, dimanche, en autres choses) !

    Leur livre même (nouveau testament), les condamne entièrement, le Maître les a confondus dans leur propre lecture !

    Ainsi, ils ont commencé par rejeter le 1er oint (ancien testament), et ont fini par fouler au pied, le 2ème oint (nouveau testament), soit le « Tanahk » et le « Livre de la Délivrance » dans leur vraie définition et, dans la langue « hébreu ».

    La dernière fois où l’alliance renouvelée a été bénie, c’est à l’époque des 12 « envoyés », à ses prémices, et pourquoi ?

    Tout simplement, parce que les hommes qui formaient cette alliance, étaient « hébreux » !

    Une fois de plus, seuls des hébreux, pieux et humbles, peuvent conduire une réforme à son terme.

    À la compréhension de tout cela, il nous faut avoir la plus grande humilité, qui doit être accompagnée d’un amour désintéressé, pour ces « âmes du christianisme déchu », pour celles qui en sont sortis, et, pour celles, qui en sortiront, cela, jusqu’au temps de grâce.

    Il faut s’écarter du cercle vicieux du jugement « préalable », qui consiste à dédaigner tout ce qui n’est pas de la Position Spirituelle du Maître, anéantir toute arrogance, et augmenter notre amour pour toutes les « brebis perdues ».

    Les 2 bois de l’Alliance renouvelée, ceux, qui ont « avalé le Petit Livre Ouvert » !

    N’oublions pas que ceux qui rejettent le Témoignage prophétique, ce Témoignage qui admet les 2 Révélations de Daniel et Jean, rejettent le Souffle saint, ils se condamnent eux-mêmes, ils n’ont, donc, pas besoin de qui que ce soit, pour les condamner !

    Sachons que, si nous nous comportons avec arrogance et mépris envers eux, nous serons à notre tour, séparés de l’Olivier franc, du Plan du Créateur, par le Messie.

    Personne sur cette terre, n’est au-dessus de l’autre, c’est le monde qui tente de le faire croire.

    Mais lorsque nous recevons des Révélations du Souffle, et, par l’amour, que nous portons à notre prochain, nous ne pouvons pas les garder pour nous-mêmes, Ses « mines ou talents », sous peine de châtiments. (Luc 19-13, Mat. 25-15).

    Voyons plus l’œuvre du Créateur, nous, nous ne sommes que des porteurs de « Bons Messagers », nous sommes des « semeurs », des « laboureurs », à quelques uns et, quelque part, nous dérangeons, nous bousculons un « désordre chrétien » établi et maudit.

    Prenons garde de ne pas refuser d’entendre celui qui parle !

    Quand l’arbre est tordu, il lui faut un tuteur pour qu’il soit redressé, nos êtres ont besoin d’être redressés de la même façon, et quand il s’agit de désapprendre, nos orgueils sont touchés au plus profond.

    Nous sommes à une époque de rébellion au comble de la susceptibilité, donc, de l’orgueil, de l’habitude à ne plus supporter les doux reproches, du moins, pour les cœurs mal affermis, cela se traduit ainsi !

    Celui qui donne, donne que ce qu’il a reçu, il n’est donc pas l’artisan, de telle ou telle Révélation. Dans la démarche, il n’y a que de « l’Amour d’En-Haut », il ne fait que transmettre à son prochain, ce que le Tout-Puissant Lui a révélé, à Lui Seul, soient, l’honneur et la gloire !

    Un messager, c’est celui qui a un message !

    Il n’y a donc pas de condamnation pour qui que ce soit, mais un jugement, celui qui méprise ou refuse Ses prophéties, se condamne lui-même.

    S’Il nous envoie des Révélations, c’est uniquement pour sonder notre amour envers Lui, tester notre foi, notre disposition à nous remettre en question, car il n’y a rien d’acquis tant qu’Il n’est pas venu.

    C’est pour cela qu’Il nous envoie des Révélations, Elles ont, pour but, de nous rapprocher de Lui, par la Parole prophétique, de découvrir notre caractère insoumis, de connaître ce qui arrivera bientôt afin d’accomplir Sa Volonté.

    À l’évidence, nous sommes tous, des boiteux, des aveugles, des sourds et des estropiés de la vie, c’est pour cela que l’Auteur de la vie vient à nous.

    Sommes-nous vraiment malades, au point de refuser les cadeaux du Créateur ?

    Toute nouvelle Révélation doit, provoquer un réveil de l’être, un sursaut du cœur, une réaction de l’esprit !

    Son but est de créer chez la créature, une espérance sans faille, une foi nouvelle et une persévérance paisible face aux attaques de Satan et des hommes.

    Il est grand temps, de se regarder dans le miroir de la Vérité, pour se remettre en question, en cause, de voir les choses qui nous freinent, celles qui nous empêchent de voir les Merveilles, qu’Il nous a réservées.

    C’est avec l’esprit d’un enfant, que l’on peut estimer, à sa juste valeur, les trésors envoyés par Ses soins, ne foulons pas aux pieds les perles !

    Il est important de comprendre notre fonctionnement, celui-ci diffère les uns des autres, car ce qui nuit dans l’avancement de notre foi, c’est nous-mêmes. Apprendre à se connaître, dans la présence du Messie, devrait être une priorité.

    N’oublions pas que c’est notre caractère, à l’image du Messie, qui connaîtra les faveurs de la Vie Perpétuelle !

    Il nous faut donc comprendre Son mécanisme, le « pourquoi » et le « but » de l’envoi de Ses nouvelles Révélations !

    Dans la profonde réforme, qu’Il désire opérer en nous, Il veut inscrire Son Dessein, celui qui consiste à L’harceler ou L’éprouver afin d’obtenir des réponses aux questions posées.

    En effet, Il nous habitue à rechercher la Vérité, et pour cela, Il nous envoie des Révélations, comme un test à notre encontre, pour voir si nous avons faim et soif de Lui. Un dessein qui est permanent dans Son Royaume !

    Cette pédagogie est utile, à Lui et à nous :

    À Lui, afin qu’Il vérifie le bien-fondé de l’Amour que nous Lui portons, et là, personne ne peut le tromper !

    À nous, afin que nous puissions prendre de bonnes habitudes, de bonnes dispositions, en vue du Royaume.

    Dans Son Royaume, toutes les questions trouveront des réponses, à plus forte raison, ici-bas, nous devons, toujours, être en recherche, sans se lasser, à vouloir comprendre les desseins du Maître, ceci, avec « Amour » et « cœur » !

    Ses Révélations sont, des bienfaits pour l’âme, Elles enracinent, dans nos cœurs, des certitudes sur notre avenir, la foi devient bouillante et l’esprit veillant.

    Le fait même de, « chercher » à les comprendre, ou, d’avoir à « cœur » de les recevoir, produit cette Assurance que « IHVH Sauve » est avec nous !

    Que faut-il de plus pour notre bonheur ?

    Les chrétiens reprochent aux juifs de ne pas reconnaître le « Messie », alors que ces derniers témoignent, chaque Shabbat, de Son Salut !

    La Parole du Maître est dans la moindre fibre de l’hébreu tandis, qu’Elle est éloignée du cœur du chrétien !

    C’est pour cela qu’il est écrit : « En ces jours-là, dix hommes, de toutes les langues des nations, saisiront un hébreu, par le pan de son vêtement, et diront : nous irons avec vous, car nous avons appris que le Tout-Puissant Élohim est avec vous ».

    Autre chose, nous constatons que « Babylone » s’est ancrée dans le cœur de la nature humaine : économie, religion et politique, famille et patrie.

    Celle-ci freine, retient ou endort, tout est préparé à l’avance, la spontanéité a disparu et la famine spirituelle a apparu.

    Nous avons perdu, peu à peu, cet entrain, cette violence qui nous porte vers l’avant, ce naturel d’enfant.

    N’ayons pas peur de le dire, avant notre sortie de « Babylone », nous aurons eu, tout à apprendre et à désapprendre sur notre caractère, notre comportement, notre pensée et notre langage.

    Il est grand temps de calquer le Caractère de la Parole Vivante sur le nôtre, d’avoir une « volonté » et une « persévérance » dans notre conduite de tous les jours, une énorme « en Vie » de Lui plaire.

    Un renouvellement du cœur et une disposition d’esprit doivent naître en nous, dans les domaines de l’étude, de l’exhortation, de la louange et de la prière.

    La gestuelle et la parole doivent s’adapter à celles des hébreux primitifs fidèles, ceci, le plus naturellement possible, selon les conseils du Très-Haut et du Messie « IHVH Sauve ».

    Ainsi, quand nous aimons le « Père » en Vérité, nous ne voyons plus ces choses comme un fardeau, bien au contraire, comme une guérison.

    Il nous demande, et avec Son Aide, d’effacer en nous, tout ce qui émane du christianisme, de « Babylone », les préceptes, humains et religieux, amassés depuis des siècles, de générations en générations.

    De combattre aussi, les « racines amères » spirituelles et rituelles, en dedans comme en dehors, amassées chez la « prostituée » : le christianisme !

    Si le décryptage d’une Révélation produit, seulement, un acquis, chez celui qui La reçoit, il y a « vice de forme », car cette Révélation doit opérer en nous, des changements radicaux et nouveaux.

    Nous ne sommes pas sur cette terre, pour amasser des tonnes de connaissances, surtout, si celles-ci ne produisent aucune transformation dans nos caractères et dans nos vies.

    Nous devrions plutôt souffrir d’être sous le joug de Babylone, la relation avec le Créateur ne doit pas être une mascarade, une mode ou du folklore !

    Les chrétiens, les juifs, ont remplacé la crainte par une présomption de foi !

    Une certitude des choses à venir, une foi croissante, la présence du Souffle, un dopage contre l’inertie, doivent être les éléments pratiques et révélateurs en nous : l’action supplante ainsi, les longs discours.

    Ceux qui, labourent et retournent, les Révélations de la Parole Vivante ne sont pas pris au sérieux ou alors pris pour des orgueilleux, pourtant ces œuvres ne leur appartiennent pas, simplement, ils les dispensent de la même manière qu’ils les ont reçues.

    Beaucoup, de ceux qui prétendent rechercher le Créateur, passent trop de temps à ergoter ou, à s’opposer aux nouvelles lumières.

    « Nous savons qu’il faut examiner toutes choses et retenir ce qui est bon », trop d’hommes et de femmes, se bornent à se satisfaire du minimum, et par conséquent, ne poussent pas plus loin, leurs recherches spirituelles.

    Quel triste constat ! Or, il y a un grand danger à se satisfaire du minimum spirituel, beaucoup se sont perdus pour cela ! À quand le réveil ?

    Le départ pour Sion dépend de tout ce qui vient d’être dit !

    Celui ou celle, qui n’aura pas rempli sa lampe d’huile, c'est-à-dire, celui ou celle, qui n’aura pas apprécié, à sa juste valeur, Ses prophéties, aura bien du mal à résister aux attaques de la « prostituée », la Rome papale.

    Celui ou celle, qui ne veut pas pénétrer dans ce schéma, ne verra point la lumière, point Israël, point le Royaume !

    Pour « Éfraïm », l’étude des Révélations conduit à mieux appréhender, comprendre, et pénétrer, la Parole vivante, à accomplir Sa Volonté.

    Ne négligeons pas Ses Trésors, qui ont pour but, d’encourager et de développer notre foi, un bienfait pour nos êtres.

    Si nous aimons et enracinons ces choses dans nos cœurs, nous pourrons mieux résister, mieux lutter contre l’ennemi, elles laissent des « traces indicibles » dans le cœur des fidèles.

    Un rouleau de feu de destruction est devant nous, sachons prendre au sérieux les Révélations de la Délivrance, pour que le Tout-puissant Élohim, nous y fasse traverser, sans dommages.

    « Sion » symbolise le caractère du Messie « IHVH Sauve », Ses Prophéties sont là pour nous aider à revêtir toutes les Armes Vertueuses de la Vérité.

    1- Celles du prophète Daniel et la Révélation de Jean ont permis de découvrir, la fin ou la non-existence du christianisme.

    2- Celle d’Ézéchiel (chapitre.38 et 39), nous a fait redécouvrir le retour à la bénédiction entière, du peuple hébreu, circoncis de chair et de cœur, par deux conflits dirigés contre eux, 2 rois du septentrion : Gog et Magog.

    L’étude sur « Éfraïm », symbolise les rachetés des nations ou dix tribus d’Israël, par son union avec « Iéhouda », dans la symbolique : « Jacob » !

    « Sion », marquant Sa Cité, et le caractère du Messie « IHVH Sauve », Son Témoignage, qui est aussi, le « Souffle de prophétie ».

    Après cela, sommes-nous arrivés aux termes de Ses Révélations ?

    Loin de là, nous en sommes qu’aux prémices, aux balbutiements de la Vérité !

    Si nous avons « l’Amour de la Vérité », le Tout-puissant Élohim, nous comblera de Sa Sagesse, de Sa Science, durant la Vie Perpétuelle.

    Il est grand temps de mettre notre « personne » au travail, avec une volonté, doublée d’une humilité, pour le salut de notre âme, triplée d’une espérance sans faille !

    Car, nous sommes entrés dans le temps du Messie « IHVH Sauve », le temps de la Colère du Très-Haut, le temps du Criblage des criblages, le temps de ceux qui L’aiment en Vérité, et, de ceux qui ne l’aiment pas, de ceux qui Le servent, de ceux qui ne le servent pas !

    Le Maître, Élohim, ne laissera « personne » diriger Son Œuvre Immense et Merveilleuse, Une Œuvre Unique et Étonnante !

    La Justice du Créateur « Élohim » et du Messie « IHVH Sauve », n’est accordée, qu’à ceux qui ont « avalé le Petit Livre Ouvert »

    Les 12 « Portes » et les 12 « murailles » (Rév-21).

    « Éfraïm est une génisse bien dressée, aimant à fouler le blé !

    Mais moi, « IHVH Sauve », Je passerai sur son cou superbe, je ferai attelerÉfraïm :

    Il faudra que, Iéhuda (Juda) laboure, mais que, Ya’acov (Jacob) traîne la herse ». (Osée 10 : 11-12).

    « Faites vos semailles selon la justice, et vous moissonnerez selon la Loi d’Amour » : « IHVH Sauve » le Messie !  

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :